Les cabanons pointus

cabanon pointu

Une merveille d'ingéniosité

Le territoire de la commune est parsemé de ce que les Manarains appellent des « cabanons pointus » et que certains nomment improprement Bories.

Petits chefs d’œuvre d’architecture rurale, ces cabanons en pierre sèche furent construits à partir des matériaux tirés du sol à l’occasion des travaux agricoles. Ils servaient de dépendances et étaient utilisés de façon occasionnelle.

Le savoir-faire des constructeurs est remarquable, les pierres sont assemblée sans cintre, ni liant, selon la technique de la voûte en encorbellement.
dessin David Ballon

Leur origine

Certains en attribuent l’origine aux Gaulois. S’il est plaisant d’imaginer que les Gaulois vivaient dans ce type de cabane et qu’ils nous ont légué leur savoir-faire, il semble que nos cabanons remontent plutôt aux XVIIIe et XIXe Siècle.
Plus prosaïquement ils servaient d’abri au paysan venu travailler ses terres les plus éloignées, c’est là qu’il s’y abritait par mauvais temps et y entreposait ses outils.


Edifier un cabanon, comme un mur de pierres sèches ou des « restanques » (terrasses de culture) permettait aussi de débarrasser les parcelles des nombreuses pierres qui entravaient le travail de la terre.
porte de cabanon



C’est un véritable émerveillement de découvrir le travail et l’ingéniosité de nos anciens pour « apprivoiser » un peu de terre cultivable, et une désolation de retrouver tous ces « clapiers » (tas de pierres) vestiges de leur labeur.
clapier
cabanon et chênes Aujourd’hui sur ces parcelles qui ont demandé tant d’efforts la nature reprend ses droits
landes et cabanon


cabanon eyroussies




Les fontaines




 Version imprimable